Cet outil n’a pas de valeur légale ni réglementaire, car la plupart des bioaérosols ne figurent pas parmi les produits visés par le Règlement sur la santé et la sécurité du travail du Québec (RSST) (S-2.1, r.19.01).

Les résultats obtenus avec l’outil sont offerts à titre indicatif. Ils doivent être interprétés par un professionnel au jugement éclairé qui possède de l’expertise en la matière.

L'outil doit être utilisé uniquement lorsqu'une évaluation du risque préalable a démontré le besoin de protection respiratoire contre les bioaérosols au travail. L’outil ne doit pas remplacer une démarche quantitative d’évaluation et de contrôle des risques lorsque les ressources et les techniques permettent une telle démarche. L’utilisation de cet outil ne remplace pas la démarche globale de l’hygiéniste du travail. En présence d’autres dangers, le choix de la protection respiratoire doit se faire selon une approche qui tient aussi compte de ceux-ci. De plus, la hiérarchie des moyens de maîtrise (élimination à la source, moyens techniques et administratifs, équipement de protection individuelle) doit être respectée en tout temps.

CET OUTIL NE DOIT PAS ÊTRE UTILISÉ POUR FAIRE UN CHOIX DE PROTECTION RESPIRATOIRE DANS LES CAS DE :

  • Danger immédiat pour la vie ou la santé (DIVS)
  • Pourcentage d’oxygène dans l’air égal ou inférieur à 19,5 %
  • Atmosphère explosive ou inflammable
  • Présence de contaminants chimiques dans l’air
  • Bioterrorisme, risques nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques (NRBC) et autres situations d’urgence

Avant de lancer l’outil, l’utilisateur est encouragé à consulter la section Portée et limites.

Il est également recommandé de lire les Conditions d’utilisation du site Web de l’IRSST.